Skip to content

A Yamachichois sonorisateur pour de nombreux artistes québécois

YAMACHICHE. After 25 years, the Yamachichois Steve Branchaud took care of the sound and path methods for a lot of Québécois artists. He accompanied notamment Fred Pellerin after his début de sa carrière solo.

They’re experiences gathered au fil des ans lui a permis de travailler, entre autres, avec Yves Lambert, qui a été chanteur dans La Bottine Souriante. Depuis un an, il fait la sonorisation des spectacles de Sylvain Cossette. I additionally signed a contract this 12 months within the body of the Star Académie tour, for a interval of three months.

M. Branchaud fait parfois même des spectacles réunissant sur scène plusieurs artistes ainsi que des festivals. C’est le cas notamment du FestiVoix de Trois-Rivières, avec qui il collaborate depuis plusieurs années.

Et à travers tout ça, entre les contractes et les tournées, il aussi été directeur approach à Tradition Shawinigan, de 2014 jusqu’à tout récemment. “J’ai laissez mon poste il n’y a pas très longtemps parce que j’ai decidé de refaire solely de la tournée”, explained-t-il.

Native of Maskinongé, M. Branchaud vient d’une famille de musicians. D’ailleurs, Les Cousins ​​Branchaud, qui font de la musique traditionnelle, ce sont les cousins ​​de son père de él.

« Dans la famille, autant du bord de mon pere que de ma mère, ça jouait de la musique, raconte-t-il. Vers l’âge de 10 ans, j’ai started à en faire moi aussi. J’ai suivi des cours de guitarre. Ça m’a amené à jouer de la musique dans les événements, les bars et les mariages as emploi étudiant. »

« Je jouais dans un groupe et les gens venaient nous voir pour nous dire que ça sonnait bien, renchérit-il. Je leur disais que c’était moi qui faisais le son pour le groupe. Un second donné, des musicians m’ont demandé de venir faire la sonorisation pour leur spectacle. Ç’a started from meme. Je devais avoir peut-être 17 ans cuand j’ai started à toucher à la approach. »

After his research in music on the Cégep de Trois-Rivières, he accomplished an attestation of collégial research in sonorisation, in Drummondville. « Mon beau-père, Normand Bellemare, avait un commerce et une école de musique. On a investi un momento donné dans la sonorisation et j’ai récupérais les équipements pour aller faire des contrats ici et là », se souvient-il.

« Dans le temps, il y avait le café-spectacle La Pierre Angulaire à Saint-Élie-de-Caxton, ajoute M. Branchaud. A second donné, je me suis retrouvé à faire de la sonorisation là. C’est à cet endroit que j’ai rencontré le groupe Les Tireux d’Roches dans lequel faisait partie Fred Pellerin. Ça fait près de 25 ans que je fais ça et je suis avec Fred depuis pratiquement les débuts. Once I began my profession with him solely after a couple of days, I work with lui. On a begin faire de la tournée ensemble vers 2001. »

A quart de siècle to park in Québec

After the time within the park within the province, I do know the Québec just like the fond de sa poche. «J’en ai tellement fait, lance-t-il he. Je connais les lieux, les saltes de spectacle. Je sais à quelle heure il faut partir pour arriver à temps à la salle à Sept-Îles. Je connais par coeur les beaux hôtels et les bons eating places. J’ai parcouru principalement le Québec, mais j’ai aussi fait facilement 10 ans en Europe avec Fred. On a fait l’Europe francophone, dont la Belgique, la Suisse et la France. On a fait aussi des tournées dans le Canada francophone. »

Son travail de sonorisateur l’a souvent amené à faire de la path approach et de la path de tournée. « Ça rely des artistes. Il ya des boîtes qui ont déjà des directeurs de tournée et déjà des directeurs methods. La path approach, c’est tout ce qui est en lien avec la préparation du spectacle dans le lieu. The path of tournée, c’est en lien avec où on dort, où on mange, à quelle heure on half, and so on. Sur des tournées où il ya moins de monde, comme avec Fred, j’ai fait ça. Avec Fred, depuis le début, je fais directeur approach, directeur de tournée et sonorisateur », exact M. Branchaud.

encore passionné

A tour day on the lifetime of a sound designer, is often between 12 and 16 hours of labor. « Pour un spectacle à 20h, on doit arrive à la salle de spectacle vers 13h pour installer le matériel et faire tous les exams. Puis, il ya le spectacle et le démontage après. Il ya des années, on peut faire plus de 100 soirs d’hôtel », signifies Steve Branchaud.

Même après tout ce temps, ardour is encore au rendez-vous. « Ce qui fait que j’aime encore ça autant? It is good. All merely. On a really exact however: at 8:00 p.m., the present begins. Il faut que ça marche. Il ya un sure défi d’être prêt et de présenter le spectacle. Et aussi, on contribue à du bonheur. Les gens, once they come to see a present, c’est un momento qu’ils attendent depuis longtemps. Participer à cette réussite, c’est quelque selected », confie-t-il.

A coop of technicians

Par ailleurs, le Yamachichois fait partie des instigateurs qui ont fondé, il ya quelques années, une coopérative de technicens en Mauricie. Celle-ci is née dans le however de résoudre un probleme de main-d’oeuvre.

« On a réuni Tradition Shawinigan, Tradition Trois-Rivières, l’Amphithéâtre de Trois-Rivières et une compagnie privée qui fournit les équipements pour plusieurs événements. On a travaillé fort pour bâtir ça. When at an occasion, it refers back to the coop, which répartit ensuite the employees selon les besoins », mentions M. Branchaud.

L’initiative va peut-être même faire des petits prochainement. Des organizations dans d’autres régions ont strategy les membres de la coopérative pour mieux comprendre son fonctionnement et s’en inspirer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *