Skip to content

Ces animaux marines arrivent à faire repousser des membres de leur anatomie

D’après une étude publiée ce lundi, des chercheurs ont découvert que des espèces marines apparentées aux araignées surnommées les pycnogonides, sont succesful de faire repousser des events importantes de leur corps après amputation, ce qui ouvre la voie à de nouvelles découvertes sur la régénér .

Souvent conservée comme porte-bonheur, the queue de lézard detaches the reptile when ce dernier feels threatened. Un phénomène naturel qui n’a no conséquence grave pour l’animal puisque cette partie du corps ne contient no organe important, mais surtout elle repousse et redevient opérationnelle au bout d’une soixantaine de jours. This capacité de régénération fascinates les scientifiques, d’autant plus qu’un humain – como la majorityité des vertebrés – est incapable de régénérer un membre perdu. C’est donc avec shock que des chercheurs ont découvert through une étude parue dans la revue Proceedings de la Nationwide Academy of Sciences le 23 janvier, que les pycnogonides, une espèce marine apparentée aux araignées, pouvaient faire repousser des events du corps après amputation, et pas seulement de membres simples comme c’est le cas pour le lézard, ou une multitude d’autres espèces d’arthropodes tels que les mille-pattes, les araignées ou d’autres insectes qui peuvent faire repousser une patte après l’avoir misplaced Cela ouvre la voie à de nouvelles découvertes sur la régénération, clarify Le Figaro avec l’AFP.

full regeneration

«Personne s’attendait à cela», a declaré Gerhard Scholtz de l’université Humboldt à Berlin, et l’un des auteurs principaux de cette étude. «Nous avons été les premiers à démontrer que c’était attainable», at-il ajouté. Concrètement, les chercheurs ont mené différentes expériences sur ces animaux. I amputated completely different members and events after the our bodies of 23 juvenile and grownup pycnogonids, and I noticed the outcomes, explaining Le Figaro and the AFP. Ils ont découvert qu’elles étaient capables de régénérer d’autres events de leurs corps et pas seulement la patte ou un autre membre. For les pycnogonides adultes, no régénération de events du corps n’a été constatée, mais certains étaient toujours en vie après deux ans. In revenge, les juvéniles ont connu une régénération complète or quasi complète des events du corps manquantes, y compris l’intestin postérieur, l’anus, la musculature, et certaines events d’organes génitaux.

Transposer à l’être humain ?

In the long run, “90% of the pycnogonids survived, and 16 juvenile specimens died within the suite au moins une fois”, defined AFP et le Figaro. “La régénération postérieure a insi été constatée chez 14 des sécimens juvéniles tandis qu’aucun des sécimens adultes n’a mué ou ne s’est régénéré.” For Gerhard Scholz, les résultats de l’étude ouvrent de nouvelles voies de recherche dans le domaine: “une multitude d’espèces differentes peuvent être testées de cette manière” et donc permettraient de comparer les mecanismes de régénération avec l’espoir que les nouveaux “que nous découvrons chez les arthropodes nous aideront dans les traitements médicalaux après la parte d’un membre, d’un doigt, and many others… chez les humains”, concluded the chercheur.

May curiosity you:

⋙ Remark la forêt s’auto-regénère ?

⋙ Most cancers du poumon : arrêter de fumer régénère les cellules pulmonaires protectrices

⋙ Remark le lézard perd-il sa queue ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *