Skip to content

COP15 on biodiversity: veulent corporations – additionally

The fifteenth Convention of Events to the Conference on Organic Variety (COP 15), which is scheduled to happen in December 2022 in Montréal, abouti sur l’adoption date «historic» d’un cadre visant à protéger au moins 30% off terrestrial and marine zones d’ici 2030.

Le Cadre mondial pour la biodiversité de Kunming-Montréal guidera ainsi les efforts mondiaux en matière de conservation et d’utilisation sturdy de la biodiversité pour les huit prochaines années.

COP 15 is equally donné lieu à une mobilization sans précédent des entreprises. For the premiere fois dans une COP sur la biodiversité, de nombreux événements et areas leur ont été dediés avec una participation document, notamment un Discussion board entreprises et biodiversité qui s’est tenu du 12 au 13 decembre 2022. Parmi les firmes participantes, de gros names: Whole Energies, BP, Vale, IKEA, Holcim and Walmart.

Professor on the Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, où je fais des recherches sur la responsabilité sociale des entreprises, j’ai été l’une des présentantes du Heart du droit de l’environnement et de la durabilité mundiale à la COP 15 when you observe. Je me suggest de vous presenter un survol des principaux messages des entreprises lors de cette conférence.



Learn extra: The COP15 is a hit. Mais les cibles ambitieuses de safety de la biodiversité seront-elles atteintes ?


The members of the Réseau mondial des jeunes pour la biodiversité manifest within the halls of the conference heart through the COP15 convention on biodiversity in Montréal, on December 16, 2022.
The Canadian Press/Paul Chiasson

Un cadre ambitieux pour tous, y compris pour les entreprises

À la COP 15, les entreprises ont, elles aussi, réclamé un engagement politique fort, avec l’adoption d’un cadre ambitieux et exigeant, aux objectiveifs mesurables. Une fois traduits en directives étatiques claires, ces objectivefs guideraient leurs actions en faveur d’un affect positif sur la nature.

They’re declared favorable to the adoption of the Code 15 du Cadre mondial, recognizing even the bounds of voluntary mechanisms and the necessity for state regulation to revive the disaster of biodiversity, notably by way of constructive incentives (taxes on the air pollution, redevances, and so forth.) Cette cible enjoin les États à prendre des mesures (dont juridiques) to demand that corporations and monetary establishments management, consider and disclose authorized dangers, dependencies and impacts on biodiversity in step with their discount.

The businesses s’attendent donc à ce that the compulsory disclosure of dangers liés à la nature will be generalized.

Les entreprises veulent faire partie du changement

The significance of the participation of all dans la mise en œuvre du Cadre mondial a été maintes was soulignée par les panelists du Discussion board entreprises et biodiversité.

Les entreprises ont martelé leur volonté de faire partie du changement et, faute d’experience suffisante, se sont dites ouvertes à collaborater avec l’ensemble des acteurs à tous les niveaux, pour y parvenir. Certes, des défis regarding les données (parfois nombreuses, mais nonsense, or alors peu dependable et peu consolidées) sur les impacts de leurs activités ont souvent été évoqués. Mais un Cadre mondial fort leur semble être un bon level de départ pour concentrer leurs efforts sur des objectivefs et indicateurs précis.

The silver, the nerf of the conflict

La mobilization des ressources financières a été au coeur des discussions à Montréal.

C’est l’un des enjeux sur lesquels les États ont eu le plus du mal à s’entendre jusqu’à la toute fin, et sans nul doute un élément determinant pour une mise en œuvre réussie du Cadre mondial, dont l’ambition devra être suivie par des investissements importantes.

A protestant bannière in opposition to the facility of the milliardaires through the climatic disaster to be put in on an immeuble jouxtant la Banque de Montréal, within the center-ville of Montréal, through the COP15 on biodiversity, on December 15, 2022. L’un des grandes enjeux On the coronary heart of the discussions in Montréal is the mobilization of monetary sources.
The Canadian Press/Ryan Remiorz

For instance, it is not going to endure from injury to 30% of the floor of the protected terrestrial and marine areas of the planet: the faudra encore s’assurer that these protected areas are well-generated. Il ya un risque de passer à côté des objectifs sans un soutien financier conséquent de cette mise en œuvre. Les mécanismes financiers traditionnels existents on leurs limites en termes d’accès. Il faut aussi des mecanismes noviceurs. En ce sens, il a été proposed to diversify the sources of finance, issu à la fois du secteur public et privé.

Les entreprises sont donc interpellées et se voient reconnaître un rôle essential dans le financing de la mise en œuvre du Cadre mondial, notamment au moyen de totally different devices fondés sur le marché.

A controversial engagement

It’s clear that “enterprise as common” will not be extra potential for corporations, much less engagement, as a lot within the safety of biodiversity as in financing, will not be with out query, not by way of legitimacy .

En effet, leur implication demeure étroitement liée à la stratégie corporative visant à améliorer leur picture et à réduire leurs risques d’affaires. Elle est donc d’abord et avant tout motivated par des objetifs d’interét privé, contrairement à l’interét international de l’ensemble de la planete qui animates les États ayant I adopted le Cadre mondial.

Par ailleurs, leur implication favors the combination of a logic and devices fondés sur le marché dans la safety de la biodiversité, ce qui renforce la marchandisation et la financiarisation de la nature. In response to Edward Barbier, professor of economics at Colorado State College, “the explanation we’re dropping pure capital is as a result of it is free” (“la raison pour laquelle nous perdons le capital naturel est qu’il est gratuit”).

The intrinsic worth of biodiversity

Within the discussions of the businesses current at COP 15, a revenant theme: the faudrait donner une valeur monétaire à la biodiversité pour résoudre le probleme de sa déperdition.

An financial analysis of biodiversity makes it potential to get replaced or compensated by different types of capital, with out monetary backing. Mais est-ce vraiment une bonne selected ? As le soulignent sure consultants, the present issues of biodiversity ont été creés par les distortions de l’économie de marché. Les résoudre à travers ce même sistème a le potentiel de les aggraver, en induisant de mauvaises décisions.

Et puis, est-il réellement potential d’attribuer une valeur marchande aux éléments de la biodiversité et à leurs fonctions écologiques, vitales pour la survie de l’humanité ? L’utilitarisme a ses limites.

Or, les negociations lors de cette COP 15, axées sur les intérêts nationaux, semblent avoir occulté la valeur intrinsicèque de la biodiversité. Au-delà de la valeur économique qu’elle revêt, quel pais pouvait véritably prétendre s’être presenté à cette COP en ayant uniquement à cœur la survie des lémuriens, des orangs-outans ou des ours polaires, en eux-mêmes et pour eux -memes ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *