Skip to content

Demise of a cease in Bordeaux | L’ordre de libération serait tombé entre deux chaises

L’ordonnance de libération de Nicous D’Andre Spring, ce jeune homme mort à la suite d’une intervention physique des brokers correctionnels de Bordeaux le 24 decembre dernier, aurait été reçue à la jail la veille, mais sans jamais avoir été ouverte, Parce que des employés auraient quitté le bureau ou auraient été en congé ce jour-là.


C’est ce des sources ont laissé entendre à La Pressesous le couvert de l’anonymat, it appears that evidently they don’t seem to be approved to talk to the media or it appears that evidently they craign reprisals, so long as the occasions on the debut and any occasion that I publish may even be dim for the southern gentle this affair.

Nicous D’Andre Spring is lifeless à la suite d’une intervention au cours de laquelle du gaz poivre a été utilisé contre lui. Le Bureau du coroner n’a pas encore confirmed the trigger du décès.

Comparution on the finish of the day

La Presse a refait le dernier parcours judiciaire de Nicous D’Andre Spring.

L’homme de 21 ans, qui avait déjà des causes actives devant les tribunaux, a été arrêté le 20 décembre pour possession d’arme, voies de fait sur un agent de la paix et menaces.

Son enquête sur remise en liberté a été fixée au vendredi 23 decembre devant la juge Silvie Kovacevich, de la Cour du Québec. She began at 3:52 p.m. and lasted about quarter-hour.

Nicous D’Andre Spring to satisfy for visioconference from Bordeaux. Sure data exhibits that no correctional agent is accompanied within the sharing cubicle on the Bordeaux jail throughout son enquête pour remise en liberté or throughout a celle-ci occasion.

Il a plaidé coupable dans des dossiers de 2020 et de 2021.

Dans le premier cas, un chauffeur s’est plaint de son comportement dans un bus et il avait un couteau de delicacies sur lui; Within the second case, il était agressif dans le métro, a tempté de frapper un policier et avait un couteau de boucher.

À la suite de ces plaidoyers, les events ont noté qu’il avait été en détention préventive durant quatre jours, qui ont été calculés en temps et demi, donc l’equal de six jours.

« Contemplating the six days of preventive detention, you’ll impose a suspended sentence with probation of an an. You allez être libéré avec circumstances », Decide Kovacevich introduced.

Nicous D’Andre Spring avait d’autres causes non réglées. Pour celles-ci, il devait revenir en cour le 3 fevrier prochain.

« C’est votre responsabilité de connaître vos dates et d’être présent à la cour », l’a prévenu la Justice of the Peace.

M. Spring has posed quelques questions so as to have the ability to recuperate are portefeuille, which the police avait confié à l’un de ses proches, even when they’re passport, qu’il croyait avoir perdu.

The solicitor of the poursuite, Mand François Allard, a indicated qu’une ordonnance de libération serait rédigée. The viewers ends at 4:08 p.m.

Did you use them?

S’il avait comparu dans le field des accusés au palais de justice de Montréal, Nicous D’Andre Spring aurait pu être liberé de cet endroit, après avoir pris connaissance des circumstances contenues dans l’ordonnance de libération et l’avoir signée au greffe .

Mais lors d’une comparution par visioconférence à desde une jail, une fois l’viewers terminée, un greffier rédige l’ordonnance de libération et celle-ci est ensuite envoyée par couriel à l’établissement carcéral par un agent de bureau du greffe du palais de justice.

Or, selon nos informaciones, le 23 decembre étant le vendredi précédant Noël, des employés de l’Établissement de détention de Montréal (Bordeaux) affected aux libérations et aux visiocomparutions auraient été en congé ce jour-là, et pas nécessairement remplacés. Des sources évoquent aussi un manque de personnel ou des adjustments dans les façons de faire despuis l’utilisation des visiocomparutions.

December 23 is a vacation vacation for the staff of the federal government of Québec.

L’viewers ayant eu lieu en fin d’après-midi, l’ordonnance a été envoyée assez tard dans la journée. Nous avons tempté de connaître l’heure exacte, en useless.

On the Palais de Justice de Montréal, the knowledge is circulating, nevertheless it hasn’t been confirmed, it is that the mail comprises the ordonnance of liberation n’aurait pas été ouvert à Bordeaux le vendredi 23 decembre, ce qui expliquerait Pourquoi Nicous d’Andre Spring était toujours detenu le 24 decembre à 11:45 a.m., heure à laquelle les évènements sont survenus.

The discharge of a stopper has necessary repercussions in a jail, notably the discharge of a cell, and usually causes a extreme shock.

Des sources ont affirmed à La Presse que Nicous D’Andre Spring aurait dit à des brokers correctionnels le soir du 23 decembre qu’il devait être liberé.

Le 24 décembre, deux autres personnes incarcérées étaient également détenues illégalement à Bordeaux et ont été liberées en ce jour de la veille de Noël.

La Presse I demanded that the Ministry of Safety publishes (MSP) at that second the authorities have realized that these two people are additionally in unlawful detention and at the moment they’re launched on December 24, however the MSP won’t reply to us questions.

« Plusieurs enquêtes sont en cours afin d’élucider les causes et les circonstances entourant le décès de la personne incarcérée, notamment una enquête de la Sûreté du Québec ainsi qu’une enquête publishes du coroner. Le ministere également mandaté sa Path de l’audit interne, des enquêtes et de l’inspección de mener une enquête administrative sur les évènements, incluant notammente la volet de la detención illegal de M. Spring et de deux autres personnes incarcérées du 23 on December 24. Vous comprendez que pour l’on the spot, le MSP n’émettra aucun autre commentaire et qu’il en sera de même pour toute query en lien avec les enquêtes en cours », nous a répondu une porte-parole du Ministère.

À l’problem de l’ensemble de ces enquêtes, the MSP will analyze the conclusions and the really helpful suggestions, and put in place the suitable corrective measures for the échéant case.

A porte-parole du ministere de la Sécurité publishes

Selon nos informaciones, une vingtaine de’employés, d’agentes et de supervisors de Bordeaux ont rédigé des rapports pour les besoins des différentes enquêtes sur cette affaire. An agent correctionnel and a supervisor ont été suspendus the temps that the inquests are carried out.

To affix Daniel Renaud, name 514 285-7000, poste 4918, write to drenaud@lapresse.ca or write to the postal tackle of La Presse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *