Skip to content

He swears: “Séquestrons les génératrices pour arrêter les rave events!”

I revealed

swears«Séquestrons les génératrices pour arrêter les rave events!»

Le deputé jurassien Jacques-André Aubry a sued the jurassin authorities to ne pas tolerer les fetes illegales en plein air.

Sunday matin 6 November, a farmer from Breuleux a répandu du purin pour contrarier joins a rave occasion.

DR

Les oreilles du député suppléant jurassien Jacques-André Aubry bourdonnent encore, three mois après a rave occasion organized in a purinée clairière au petit matin par un agriculteur des Breuleux (JU). “Que fait la police?” at-il sued au gouvernement. La réponse ne l’ayant pas entièrement satisfait ce mercredi après-midi à la séance du Parlement, le technician fournit sa resolution: «Séquestrons les génératrices pour arrêter les rave events!»

«La police a très bien pu séquestrer des smartphones, porquoi n’a-t-elle pas privé les fêtards d’électricité?» insists Jacques-André Aubry. Selon ce parlementaire, la police est intervenue trois fois le 6 de novembre dernier, la troisième fois à la demande des organisateurs, après le passage de la citerne à purin tirée par un tractoreur.

Les Vacheries

Le gouvernement jurassien soutient l’angle adoptée par les forces de l’ordre au lieu-dit «Les Vacheries»: «La police cantonale jurassienne a agi correctement», estimated the ministers.

Pourquoi ne pas avoir stoppe la manifestation? The division of Minister Nathalie Barthoulot requires that the premiere patronize the choisi of “ne pas interruptre de drive la fête” and “négocier une baisse du quantity sonore”, two choices validated retroactively by the procureure de permanence.

Le son n’a pas été baissé, mais la police a mené une «pesée des intérêts selon le principe de la proportionnalité». An interruption of drive aurait «risqué de faire dégénérer la situación et aurait nécessité la mobilization d’un effectif vital», state the authorities. Commentaire du député: «Les pesées d’intérêts ne sont pas les mêmes partout, par instance au Marché-Concours, when there stays a demi-heure de trop…».

Au HC Ajoie

On November sixth, the cantonal police finish an engagement of service d’ordre in a match of HC Ajoie. His brokers menaient concurrently d’autres interventions sur le territoire cantonal, albeit that three hours will probably be écoulées between the choice of evacuer et son software. Une opération aurait été “assurément planifiée durante la journée de femanche si la fête avait duré plusieurs soirées”, point out the federal government.

The police additionally imagine that the contributors trigger des accidents de la route en cas de départ des lieux en urgency or qu’ils disperse within the village et committent des déprédations. Par ailleurs, toutes les infractions discovered ont été dénoncées à l’autorité judiciaire.

Cinq dans le Jura

À la connaissance des autorités, cinq rave events are tenues l’an dernier dans le Jura. Des saisies de matériels ont été menées dans certains cas. À chaque fois, l’organisateur a été dénoncé à l’autorité judiciaire, de même que certains contributors en fonction des infractions verified.

«Quels frais peuvent être imputés à l’organisatrice désignée aux Breuleux? Il s’agit d’une jeune fille à qui on ne pourra pas prendre grand-chose: les fêtards sont malins», soupire le deputé suppléant Jacques-André Aubry.

L'intervention musclée du maire n'a pas délogé les fêtards consommateurs de drug et d'alcool.

L’intervention musclée du maire n’a pas délogé les fêtards consommateurs de drug et d’alcool.

DR

«Aucun laxisme, voire tolerance, n’est accordée par la police», soutient le gouvernement jurassien. Les forces de l’ordre s’efforcent de detecter les rave events en amont, ce qui s’avère tough étant donné que tout se passe through des réseaux sociaux souvent différents, par des organisateurs différents et par successive intervals.

There are various authorized bases for which the bounds of the interventions made by the police should not totally supported by the Seoul Canton of Jura. Mais pour le deputé Jacques-André Aubry, il s’agit d’abord de respecter le sommeil des citoyens: «J’aime aussi faire la fête, mais il faut accepter de rentrer», dit-il.

Of dix decibels

“Aux Breuleux, il suffisait de baisser la musique de 10 décibels et tout rentrait dans l’ordre”, rebuked Jacques-André Aubry. Because the fête s’entendait loin à la ronde, the maid is intervened: «On a dissuasive maid, however I lean into the dialogue: the state of affairs has did not dégénérer», I report back to him who claims a «self-justice».

Remark faudra-t-il réagir la prochaine fois? «Avec le modèle de Bulle, en embarquant tout le monde!» proposes Jacques-André Aubry, in reference to a rave occasion interrupted in Nouvel-An in a Fribourgeois forêt. Selon le deputé des Vacheries, the “teufeurs” come again when the temperature soars: “Ce sera grisant pour eux de jouer ou chat et à la souris dans le Jura”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *