Skip to content

L’origine du mal : « A movie on the top of the patriarchy et d’une certaine aristocratie! »

Coproduit with Québec, The origin of evil est le style de movie qui épate… et réjouit!

Peuplé de femmes tyranniques et inquiétantes, pétri par une ambiance dopée à l’étrangeté et à la suspicion, élaboré et drôle, il half d’un level comparatively connu – une innocente modeste débarque dans une famille eccentrica – pour mieux rappeler que la famille est a poison that contaminates. Et entre Laure Calamy, Dominique Blanc, Suzanne Clément et Doria Tillier, ne pas difficile se laisser se aprendre dans ses filets de ella.

Now we met the director Sébastien Marnier.

The director of The Origin of Evil, Sébastien Marnier Picture : Home 4:3

As in your earlier movie, The time of the sortievous évoquez à nouveau une histoire de transfuge de courses…

Sebastien Marnier : Additionally it is the primary movie! Ce n’est pas una query qu’on se pose clairement en écrivant, mais avec le recul, je vois bien que c’est un tème qui résonne chez moi. Je m’identifie à ces characters, parce que moi-même j’en suis un. Je ne suis pas aussi terrifiant qu’eux (laughs), mais je les comprends.

Je suis un enfant de la banlieue, prolétaire, qui penétré la bourgeoisie du cinéma français. Et je réalise que meme si je le suis moins, je resterai un prolo toute ma vie; je me vois toujours de cette manière-là.

When it comes to mise en scène, the opposition of courses can be attention-grabbing: this touchant d’accompagner des personnages qui ne possèdent pas les codes d’un milieu pas forcément accueillant.

A woman (Laure Calamy) wears a flowery chemise, she regards the interrogator.
The Origin of Evil, by Sebastien Marnier Picture : Home 4:3

Trouver sa place dans un monde qui n’est pas le sien, est-ce que cela resemble à l’expérience de faire du cinéma?

YE : Oui, je crois. C’est mon parcours, en tout cas. Depuis que je suis petit, j’ai voulu faire du cinéma. Je vivais dans une cité avec 4000 logements, c’était dur, j’étais très solitaire et vite, le cinéma est devenu une échappatoire.

Le fantasme – que j’ai encore – de la création collective, d’être le capitaine d’une équipe, mais en laissant leur place aux autres m’a habité très jeune.

I do not know why it is crystallized by the cinema, however I do know that the solitude that l’on resent en écrivant un staged, I see it properly, as a result of I do know what after, and aura la récompense du collectif.

Une femme (Doria Tillier) habillée chic, dans un salon richement décoré.
The Origin of Evil, by Sebastien Marnier Picture : Home 4:3

Vous avez declaré que le movie est né de l’histoire de votre mère, et qu’au début, il s’intitulait succession!

YE : Bon, le titre n’a pas tenu longtemps! Quand la serie est arrivée, je suis dit: j’étais visionnaire, mais trop tard (rires).

Mais cela faisait longtemps que j’avais envie d’écrire un movie sur la famille, comme matière à un vrai movie d’horreur!

Et en voulant m’approcher de ce style, l’expérience de ma mère a été un bon level de départ. Elle a retrouvé son pere de ella biologique de ella when ella avait 65 ans. Lors du coup de téléphone dans le movie, j’ai gardé ce qu’elle a dit dans la vie de ella. Mais c’est tout, je vous rassure; ma famille est folle, mais pas aussi toxique! I discover this attention-grabbing thought to find a household of a different milieu.

Mes dad and mom étaient pauvres, mais surtout militants, communistes – ils nous interdisaient de frequenter des gens de droite! –, et évidemment, ce pere retrouvé était banquier, de droite, très riche!

Une femme portant des lunettes noires et un chapeau extravagant.
The Origin of Evil, by Sebastien Marnier Picture : Home 4:3

En voyant votre movie, on pense bien sûr à Brian De Palma, à Alfred Hitchcock, à Claude Chabrol, à Robert Aldrich, à Bong Joon-ho… Est-ce qu’on se trompe?

YE : No N! Ils ne sont jamais loin. Avec Dominique Blanc, on a beaucoup parlé de child janeby Bette Davis and sundown boulevard, additionally by Jacqueline Maillan; on a voulu le specter très giant pour fabriquer ce personnage un peu dingue!

C’est un movie sur la famille, oui, mais aussi sur les acteurs, les actresses et le cinéma en général, où j’ai pu convenquer tous les varieties de movies qui m’ont donné ship de faire du cinéma.

Mon premier movie était plus réaliste, mais jouait dans les eaux du thriller [film à suspense]; Le second lorgnait le fantastique et les movies de fantômes japonais. Ici, ma référence venait du cinéma coréen, que j’adore parce qu’il ya un franchissement des genres: les movies peuvent être en même temps d’une violence insoutenable, comiques et fleur bleue. C’est fascinating. Et ça m’a fait très plaisir when the distributeurs de The origin of evil ne savaient pas dans quelle case le ranger! Est-ce que c’était un thriller un peu marrant, une comedie horrifica, une farce, une satire? Je crois qu’il est tout ça en même temps!

Un homme et une femme se font face dans un extrait de vidéoclip teinté de lumière bleue.
Pierre Lapointe and Fishback within the video clip «L’origine du mal» Picture : Sony Music

Parlons de musique. Vous en avez entrusted the composition to Pierre Lapointe!

YE : C’est un de mes singers préférés depuis son premier album! Je l’ai adoré dès le début et j’ai toujours trouvé qu’au-delà d’être un grand chanteur, he c’était aussi un grand mélodiste. De façon hyper abstracte, je me disais que j’aimerais beaucoup travailler avec lui, et j’ai pu le lui dire, grâce à un de mes meilleurs amis qui le connaissait. Et ça m’curiosity aussi qu’il n’ait jamais fait de musique de movie, parce qu’on peut tomber sur de vieux roublards qui font toujours un peu la même selected! Mais là, avec Philippe Brault – qui avait un peu plus l’habitude –, ils ont creé quelque selected que je n’avais by no means entendu!

J’ai aussi voulu travailler avec le monteur de son Sylvain Bellemare et avec Suzanne Clément, et quan ces deux-là m’ont dit oui, j’ai dit à ma producere: «Mais on va travailler avec des stars Québécoises; il faut qu’on aille vers une coproduction! »

Le director de Cinémania, Guilhem Caillard, nous a mis en contact avec micro_scope, et touts’est fait très facilement! L’apport de ces regards et de ces manières detravailler différentes est l’une des choses que je trouve les más passionnantes de ce métier.

The origin of evilin room à compter du 13 janvier.

The band-annonce (supply : YouTube):

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *