Skip to content

Propos haineux envers les Juifs | A neo-Nazi Montréal “extremement dangereux” declared coupable

Un Québécois devenu une determine de proue de l’excessive droite américaine a été condemné lundi pour avoir fomenté la haine contre les Juifs en hortant ses lecteurs à “passer à l’motion” contre eux. Gabriel Sohier-Chaput is an individual toujours “extremement dangerouse”, selon le juge.




« Sur le prétexte d’écrire des textes humoristiques, satiriques et ironiques, Gabriel Sohier-Chaput a sciemment fait diffuser publicement des messages haineux dans le however de recadrer ses ideologies fondées sur la haine, espérant ainsi influencer les lecteurs et propager ses messages haineux au grand public », concludes decide Manlio Del Negro in a 72-page judgement, with two days hanging from the Montreal courthouse.

Gabriel Sohier-Chaput était connu sous le pseudonyme Zeiger au sein du mouvement de l’excessive droite aux États-Unis. In 2016 and in 2017, the 36-year-old Montréal was the identical because the creator, essentially the most prolific of the neo-Nazi influential website The Each day Stormer, or the silhouette of Adolf Hitler on the examine web page.

L’intellectuel néonazi était accusé d’avoir voluntairement fomenté la haine contre les Juifs en raison d’un seul article en particulier, publié il ya cinq ans sur The Each day Stormer. This publication ridicules the expertise of a survivor of Auschwitz in reprenant a reportage télé portant sur la descoverte d’affiches néonazies à un arrêt d’bus en Colombie-Britannique.

On the debut of the article, Gabriel Sohier-Chaput wrote that 2017 will likely be “année de l’motion”. Il évoque alors les Juifs et poursuit en prônant le « nazisme, partout, [non-stop nazism] It’s jusqu’à ce that nos rues soient inondées par les larmes de nos ennemis ».

Selon le juge Del Negro, de tels propos sont un «ralliement – ​​une exhortation de passer à l’motion […] pour reprendre la persécution des Juifs et que ces deniers ne seront pas laisses en paix ».

« Le message est provocateur et incitateur, ayant pour however de désensibiliser les lecteurs à l’utilization de la violence. Le message véhiculé is the promotion of Nazism et de son ideologie, soit la persécution et l’extermination des Juifs. Il incite le lecteur à considerer les Juifs comme étant leurs ennemis et, en conséquence, de ne pas aimer et à vouloir les détester », the decide concluded.

Aux yeux du juge, il est “clear comme de l’eau de roche” that Gabriel Sohier-Chaput savait that his writings incite to the détestation des Juifs. Son ton de él «hargneux, agressif et violent» proônant la violence du nazisme démontres ses «intentions malveillantes» de él, selon le juge.

A satire protection

Gabriel Sohier-Chaput prétendait avoir voulu faire preuve d’humour, de satire et d’ironie, et saper la rectitude politique. Il voulait « faire rire », avait plaidé la défense. Juge Del Negro ne manque pas de qualificatifs pour rejeter cette défense.

“The Courtroom deems that the reasons fournies are spécieuses, insincères, opportunistes, trompeuses, farfelues, invraisemblables, dissimulatrices de la vérité et bricolées pour dissimuler l’intention véritable de l’accusé”, assène le juge, qui souligne même le “machiavélisme” de l’accusé.

La deuxième partie de l’article – that Gabriel Sohier-Chaput attributed to the editor of the location, le suprémaciste blanc Andrew Anglin – a bien été écrit par l’accusé, selon le juge. Dans cette partie, l’auteur écrit that the «custom ancestrale» d’injurier les Juifs dans la rue devrait «assurément» être de retour. Il utilise de plus des expressions très offendantes à l’égard des Juifs.

The article consists of par ailleurs une picture montrant un commander nazi au sourire carnassier en practice d’ouvrir une valve de gaz, une allusion à l’Holocauste.

Au procès, l’avocate de la défense, Mand Hélène Poussard, remis en query le fait qu’il était de “connaissance judiciaire” que le régime nazi avait exterminate des thousands and thousands de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. La défense n’a soumis no preuve pour appuyer ses propos de ella, relève le juge.

Or, the extermination of Juifs by the Nazis is an incontestable reality historique, martèle juge him. This contestation était « vouée à l’échec », selon le juge, qui se montre très dur à l’endroit de Mand poussard. Sure commentaires de l’avocate n’avaient pas « leur place dans une cour de justice », selon le juge.


PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

mand Helene Poussard

Au course of, Mand Poussard to defend the these that des “gens” étaient morts dans un camp de focus, “parce qu’on voulait sauver de l’argent”. Elle ajoutait that the «Allemands» avaient tué les Juifs, et pas necessairement les «nazis».

Ces tensions between Mand Poussard et le juge ont éclaté mondi, lorsque le Justice of the Peace a creé la shock en ordonnant la détention immédiate de Gabriel Sohier-Chaput – sous les applaudissements de militants d’extrême gauche dans la salle. mand Poussard alors sued the decide if his determination était liée à la plainte qu’elle avait déposée towards lui au Conseil de la magistrature.

Even when he stated toujours « très inquiet de la dangerousosité de l’accusé », he judged a finalment liberé sous circumstances Gabriel Sohier-Chaput en après-midi. If I judged, I did not point out that the creator modified « d’ideologie haineuse depuis 2017 ». Son ideologie de l’est même encore plus «manifeste», at-il I insisted.

« Il peut se réfugier derrière n’importe quel clavier dans le monde pour reprendre son ideologie haineuse », s’est inquiété le juge. legal professional Mand Patrick Lafrenière understands to demand three mois de détention. mand Antonio Cabral represents the désormais l’accusé. Les observations sur la peine auront lieu dans les prochaines semaines.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *