Skip to content

Provocative Marilyn Monroe: “Elles étaient toutes jalouses”

Même 60 ans après sa mort, Marilyn Monroe fascinates toujours autant. Dans son autobiography Confession unachieved, elle raconte sa vie et confie ses états d’âme. Au fil des pages de ce récit poignant et souvent émouvant, dessine le portrait d’une femme acutely aware d’elle-même, de son picture de ella et de la réalité qui l’entoure. Loin d’être naïve, comme plusieurs de ella l’ont trop souvent laissé entendre, on découvre plutôt une femme intelligente, avide de savoir, lucid et ambitieuse, mais sans doute trop émotive. C’est cette sensibilité à fleur de peau qui traversera sa vie de ella et finira par la perdre.


Provocative Marilyn Monroe:

Il aura fallu plusieurs années avant de voir ce livre être publié en français, maintenant disponible dans une nouvelle édition actualisée et illustrée. On this autobiographie, la seule de sa primary de ella, Marilyn dévoile immediately à nous. Elle tenait à laisser derrière elle sa imaginative and prescient de ella du monde de ella, et notamment sa imaginative and prescient de ella d’Hollywood, aussi merciless ce monde-là puisse-t-il être. Pour réaliser son projet de ella, l’icône enigmatique, disparue à l’âge de 36 ans, aura fait appel à l’écrivain Ben Hecht pour l’accompagner dans l’écriture de ces mémoires. À l’époque, elle n’a que 28 ans, mais a déjà tout un passé derrière elle et beaucoup de vécu, avec déjà une vingtaine de movies à son actif de ella.

Properly, she met abruptly fin à ce projet. Quelque selected n’allait pas. Desirant tout de même that her confidences can see the day, she remembers the manuscript to her son, ami of hers, who was photographed by Milton Greene who will activate the suite of the chosens.

L’histoire de Marilyn is instructed chronologically: d’abord son enfancia, puis l’hospitalization de her mère aux prizes avec des problèmes de santé mentale et ensuite ses mother and father adoptifs, défavorisés financièrement. Une enfance en famille d’accueil que personne n’envierait. Marilyn avait peur de sombrer dans la folie, comme ce fut le cas de sa mère de ella. Enfant, elle manque d’amour, et cela is confirmed tout au lengthy de sa vie de ella, même avec les hommes qu’elle épousera.

Malgré le manque de modèle de réussite autour d’elle, Marilyn reste une petite fille ambitieuse, curieuse, intelligente, et qui veut monter les échelons de la réussite. Déjà, à l’adolescence, she turns into conscious of her son intercourse attraction et tout débutera là, dans sa notion très personnelle des choses.

the hollywood universe

Nous savions tous d’emblée que dans l’univers cinématographique d’Hollywood, les grands producteurs, ceux qui tirent les ficelles du jeu et font bouger les pions, ne sont pas all des âmes compatissantes. Or, pour Marilyn, qui en a beaucoup souffert, ce sera pire encore.

«À Hollywood, la vertu d’une jeune fille a beaucoup moins d’significance that le fashion de sa hairstyle. On vous juge sur votre look, pas sur le reste. Hollywood, c’est un endroit où on vous offre mille {dollars} pour un baiser et cinquante cents pour votre âme. Je le sais, j’ai assez souventé refusé la première proposition et tenu bon pour les cinquante cents», plaide la vedette du movie Males want blondes.


Provocative Marilyn Monroe:

L’univers misogyne de l’industrie cinématographique des années 50 est sans pitié envers Marilyn que l’on traite souvent comme une moins que rien, même si c’est ella qui devient une machine à faire des tens of millions pour les producteurs. She stays nicely conscious that les hommes ont beaucoup plus d’avantages lorsqu’il est query de signer un contrat.

La méchanceté et la cruauté dont elle fait l’objet la déstabilisent… déjà qu’elle est très fragile. Les medicaments de ella deviendront malheureusement la bouée de sauvetage à laquelle elle s’accroche. Une béquille qui, sadmente, aura raison de sa sante mentale de ella.

fire up the jalousie

Le côté amusant de ce livre tient sans doute à la lucidité dont fait preuve Marilyn quant à son propre charme, un charme qui opère toujours auprès des hommes. Marilyn raconte, toujours dans ses propres mots de ella, à quel level ella avait l’artwork de se faire haïr par les femmes. “Surtout les femmes mariées”, precise-t-elle. «Elles étaient toutes jalouses dès» qu’elle échangeait «ne serait-ce quelques mots avec leur mari de ella, même en public lors d’une réception», raconte-t-elle.

The movie star of the time is acknowledged as a provocative femme, for her tenuous horny qui laissent entrevoir probably the most doable that she habitually cache. Ses paroles de ella et sa gestuelle de ella ne font qu’ajouter à l’picture qu’elle projette, tout à fait consciemment d’ailleurs. Elle deems pouvoir arriver à ses fins de ella de cette façon, en se démarquant des autres. De plus, elle est très jolie. Ainsi, elle a tous les atouts dans son jeu de ella pour avancer sur le chemin de la gloire dans un monde si artificiel. However what worth?

Un glorious livre, qui nous fait découvrir la veritable Marilyn, sans filtre.

Il est toutefois regrettable que ses confidences demeurent ainsi inachevées: on aurait aimé tout savoir, jusqu’à la fin…

Le livre est ponctué de magnifiques pictures de Marilyn, pulles du porte-folio de Milton Inexperienced, et restaurées par son fils, Joshua Greene.

marilyn monroe

  • Confession unachieved
  • Marilyn Monroe and Joshua Greene
  • Editions Robert Laffont
  • 228 pages

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *