Skip to content

When the State opposes the hébergement de nourrissons et enfants en bas âge

Awa* is stressed. Cette jeune femme de 28 ans, originaire de Côte d’Ivoire, deporte son bébé de ella de trois mois dans les bras de ella, qui dort paisiblement. She attends in a couloir, ce lundi, the viewers will resolve if she aura, or not, a hébergement d’urgency, as a result of they’re avocat, Samy Djemaoun, attaque l’Etat au tribunal administratif pour le contraindre à loger cette famille, qui appelle desesperément le 115 depuis des mois.

Chacun et chacune pourrait se dire qu’un nourrisson de trois mois est forcément prioritaire, et que si cette Ivoirienne n’a pas réussi à se faire loger, c’est parce que les companies téléphoniques du 115 sont dépassés, ou qu’il ya a bug that half. Mais non, pour l’Etat, et c’est écrit noir sur blanc, elle et son enfant de ella ne doivent pas être logés, automotive il ya «plus prioritaire», si l’on résume, sans que d’aucune manière ce «plus prioritaire» ne soit by no means tried.

« Lack fautive »

Le « mémoire en défense » de la préfecture de la région Ile-de-France, qui fait valoir les arguments de l’Etat, donc, semble tout droit sorti d’un roman dystopique. Il already properly saturation of l’hébergement d’urgency, acknowledge the préfecture, but when in superb un bebé de trois mois n’est pas logé, ce n’est pas en raison d’une “lack fautive”, mais parce qu’il ya des cas bien pires, en résumé. Voici le verbatim : « The saturation of the dispositif d’hébergement (…) can within the outre à elle seule undergo à écarter cette lack alléguée in demand, alors même que les requérants seraient mother and father de jeunes enfants, eu égard au grand nombre de demandes émanant de households with kids. » Perceive: si demain, the state of affairs is telling that des femmes accouchent dans la rue, alors d’autres femmes qui demandent à être aidées n’auront qu’à aller se faire voir.

For instance of this fireplace, the lawyer of the préfecture cites the case or a request in justice for a hébergement d’urgency to him rejected by the choose of the referees: kids of 6 months and 5 years, a toddler of 4 months, an 8 mois youngster. C’est la preuve, en somme, dit ce discours, qu’on peut bien laisser un bébé de trois mois dans la rue. A l’AFP, le ministere du Logement a également fait savoir qu’il s’agissait d’éviter de créer un “effet coupe-file” et que c’était aux professionnels des companies d’hébergement d’urgency de determiner qui peut acceder aux locations en precedence, et non à la justice.

Plus susceptible?

Sur son banc au tribunal administratif de Paris, Awa est occupée à bercer son bébé. After the accouchement of her, on October 6, she did not return to get that 8 nights in an emergency hébergement. Hier, she slept in a gymnase, parfois, she réussit à trapper une place by way of l’affiliation Utopia 56, avec laquelle ella se bat son avocat de ella. D’autres fois, ella a dormi dans la rue. « I’m uninterested in this case. Je n’ai pas eu de repos après l’accouchement. Dans le gymnase où je dors il ya du bruit, mon bébé ne dort pas », say Awa, le visage sombre, inquiète as une mère peut l’être pour son enfant de ella. Le petit a la toux, il est malade, ila de la fièvre, dit-elle, et c’est ce qui capte toute son consideration de ella pendant qu’à la barre, son avocat de ella s’échauffe.

« Concrètement sur quels critères vous basez-vous pour dire qu’il ya plus vulnérable ?, apostrophe Samy Djemaoun, à l’consideration de l’avocate de l’Etat, qui n’a fourni no liste de personnes hébergées censées être plus prioritaires les jours où Awa a appelé le 115. C’est très dérangeant qu’on nous oppose un argument en nous disant qu’il ya pire sans nous le provever. » Ce n’est pas la première it was that Samy Djemaoun heurte à cet argumentaire de la préfecture. After many weeks, the assault on the State in justice pour essayer de faire loger ces familles. Le 6 janvier, c’était pour une famille avec trois enfants, dont un en state of affairs de handicap, qui souffre d’une maladie congénitale uncommon, une viewers dont he a rendu compte media half. Le 3 janvier, pour une maman enceinte avec une fille de quatre ans, une maman avec un fils de quatre mois et un couple avec deux filles de deux mois et deux ans. Et bien d’autres encore. In all, after the first December 2022, Samy Djemaoun a stated vingt was the choose of the référés, gagnant 13 fois, so many in opposition to the préfecture, so many in opposition to the French Immigration and Integration Workplace, who doit héberger les familles qui ont fait une demande d’asile.

A 3-week meal

L’Etat a même fait appel pour s’opposer à l’hébergement d’un nourrisson de treis semanes, defendu par maître Roman Sangue, un frère de Samy Djemaoun également en lien avec Utopia 56. On this affair, the préfecture misplaced in Premiere occasion, mais a fait appel. « L’Etat s’oppose toujours à nos requêtes. On n’a eu no file au tribunal administratif en primer occasion dans lequel la préfecture nous a dit: “OK, on ​​va héberger”. Au départ, on pensait qu’on arriverait à faire loger tous les enfants, mais non. Et le Conseil d’Etat a donné raison à la Dihal [Délégation interministérielle à l’hébergement] pour un enfant de trois ans et demi [qui donc n’a pas été hébergé], alors maintenant, on se concentra sur les enfants en très bas âge », feedback Maître Sangue. A “hierarchisation of insufferable détresse” by Samy Djemaoun.

Pourtant, d’après le Code de l’motion sociale et des familles, « toute personne sans abri en situación de détresse médicale, psychique ou sociale » doit avoir accès, « à tout second, à un dispositif d’hébergement d’urgence » . Si en France en compte environ 200,000 locations d’hébergement d’urgence, dont près de la moitié en Ile-de-France, pressure est de verificar que cela ne suffit pas pour héberger tous les enfants, ni même les enfants en bas âge.

As famous by the identical préfecture, for the seoul territory of Paris, on the day of January 6, 2023, 651 folks ont vu leur demand d’hébergement rejetée dont 472 folks in household state of affairs with kids, dont 223 mineurs et 84 femmes seules Mais ce mardi 10 janvier, une bonne nouvelle est arrivée dans le téléphone d’Awa: elle a gagné contre l’Etat, qui a désormais 48 heures pour leur trouver un logement.

* Le prénom a été modifié

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *